Ostéogenèse Imparfaite : état des connaissances en 2005 après Annapolis (USA)
Forin V, Chevrel G, Verhaeghe P

Avec une centaine de participants et une dizaine d’observateurs, la 9° conférence internationale de l’Ostéogenèse Imparfaite (OI) d’Annapolis restera marquée par une participation américaine massive (60%), une focalisation sur la recherche fondamentale peut-être excessive, quelques travaux scandinaves de recherche clinique d’excellente qualité. Le peu d’études prospectives contrôlées -au rang des quelles il faut remarquer l’étude française ALOIA chez l’adulte OI – ayant abouti depuis Annecy 2002 a déçu : l’explication en tient–elle à la longueur du temps nécessaire pour conclure (supérieure à trois ans ?) ou à la difficulté de réunir les moyens humains et/ou matériels ?

En conclusion, la conférence internationale reste le moment phare réunissant chercheurs et soignants qui font progresser les connaissances. L’AOI vous donne rendez-vous en 2008 en Belgique en espérant une participation française plus étoffée.

[wpba-attachment-list][/wpba-attachment-list]

Réalisation : RB Solutions Informatiques

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?