OI Infos 90 est disponible

Les artistes aident l’OI

OI Infos 90_P1
Avec ce titre, n’imaginez pas que je vais vous annoncer que notre pathologie sera dans la liste des « misères » de ce monde soutenues par un collectif d’artistes connus et engagés. Je viens juste ici vous parler de choses plus modestes, moins connues, moins « people-isées ». Je parle de ces différentes initiatives artistiques plutôt confidentielles, venant de professionnels et d’amateurs qui, face à la normalisation de notre société, nous chantent une tout autre chanson.

Ils sont comédiens, musiciens, marionnettistes, fil-de-féristes (oui, c’est un métier de marcher sur un fil de fer…), ils se no

urrissent de la rêverie, de l’imaginaire et aussi des douleurs et de la beauté de ce monde. Avec tout ce matériau, ils ont envie d’exprimer autre chose que le discours dominant : ils mettent en scène des personnes âgées, des personnes handicapées mentales, ils photographient des personnes abîmées dans leur corps, ils mélangent des personnes « normales » et des personnes atteintes de différentes pathologies dans des ateliers de chant, de danse, de sculpture, de dessin, ils apprennent le tango à des malades atteints d’Alzheimer, font danser des paraplégiques, mélangent des enfants et des seniors, des rappeurs du 9-3 et des chanteurs de baroque.

Tous ces artistes disent quelque chose de la différence qui est subversif par rapport au discours ambiant. Ils ne disent pas « l’art ne peut s’appuyer que sur la beauté ». Ils disent : « Dès que l’on met en présence, dans une expérience artistique, deux personnes qui n’ont pas d’autres occasions de se rencontrer, le différentiel crée une belle énergie, qui se voit et qui s’exprime, au delà des mots, au delà de la performance scénique, du trait de pinceau, de la lumière de la photo. C’est la différence et le chemin qu’elle nécessite pour aller vers l’autre qui nous donne à voir un vivre-ensemble retrouvé et pacifié dont nous avons besoin. Il n’y a alors rien d’autre à faire que de recevoir ce qui est donné : la beauté est là, émouvante, émerveillante, qui nous réconcilie avec toutes les formes de vie et d’expressions de cette vie ».

Un jour que je cherchais un spectacle à partager avec mon petit-fils, j’ai consulté les pages « sortir » d’un magazine culturel très connu et j’ai eu l’agréable surprise, dans la rubrique « enfants » de lire des synopsis de scénarios qui ne parlaient que d’êtres décalés qui fleurissaient la morosité du quotidien, de tout petits David qui triomphaient d’énormes Goliath, de muets, de lutins aux cheveux rouges et de fillettes à 7 doigts qui allaient emmener nos charmants bambins dans des contrées imaginaires mais néanmoins pédagogiques où le message global serait « Si de moi tu diffères, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis * ».

Oui, les artistes aident l’OI. En apportant aux adultes de demain l’occasion de voir nos différences d’un regard différent, ils aident nos enfants OI, petits et fragiles, à trouver une place, à susciter l’intérêt, à donner envie d’aller vers eux au lieu de les craindre et de les repousser.
Chapeau les artistes !!

Béatrice D’herbes

* Antoine de Saint-Exupéry

Réalisation : RB Solutions Informatiques

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?