Le 6 novembre, lors d’une conférence de presse, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé la mise à disposition du Dossier Médical Partagé (DMP) pour tous les bénéficiaires de l’Assurance maladie. Ce DMP est un carnet de santé numérique qui peut contenir gratuitement les comptes-rendus hospitaliers et radiologiques, les résultats d’analyses de biologie, les antécédents et allergies, les actes importants réalisés, et les médicaments prescrits et délivrés.

Le DMP peut s’avérer intéressant dans le domaine des maladies rares, car il devrait renforcer la coordination des soins entre l’ensemble des professionnels concernés, notamment entre les acteurs hospitaliers et libéraux. Les patients atteints de maladies rares sont souvent affectés de maladies multisystémiques parfois chroniques, et donc amenés à consulter plusieurs médecins, qui seront ainsi à même de consulter tout l’historique médical du patient.

Il devrait constituer une aide précieuse à la détermination d’un diagnostic et à la mise en place d’un traitement ainsi que renforcer le suivi des maladies chroniques. Le DMP permettra également une prise en charge plus rapide en cas d’urgences.

Côté confidentialité, le DMP est hautement sécurisé, et le patient choisit les documents qu’il souhaite partager avec le personnel soignant. Il est hébergé par un hébergeur agréé de données de santé, sélectionné par le ministère en charge de la Santé. Enfin, le DMP est pour le moment optionnel et peut être clôturé à tout moment.

Pour en savoir plus et créer son DMP : https://www.dmp.fr/

 

Source « Orphanews France »

Réalisation : RB Solutions Informatiques

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?